Les tiques : symptômes et traitements

La semaine dernière nous avons vu ensemble ce qu’est une tique. Pour approfondir le sujet, aujourd’hui je vous propose d’aborder les symptômes indiquant la présence de tiques sur votre chat et les traitements adaptés.

Si vous constatez que votre chat ressent des démangeaisons ou que sa peau est irritée, regardez-le attentivement. Il se peut qu’une tique se soit fixée sur son pelage. Lorsque celle-ci tombe, l’endroit qu’elle occupait est gonflé.

Si vous découvrez une tique sur votre animal, surtout ne l’enlevez pas vous-même, sauf si vous avez en votre possession une pince à tiques. En effet, la tête peut rester dans la peau si elle est mal enlevée. Le corps ne repousse pas mais cela peut provoquer un abcès.

En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire, car une tique peut transmettre des maladies comme celle de Lyme. Cette maladie est commune aux animaux et à l’homme. Elle peut survenir plusieurs mois après la piqûre de la tique.

Si vous constatez que votre chat a de la fièvre, des douleurs musculaires ou encore des articulations anormales, cela signifie qu’il a peut-être été infecté par une tique.

Une autre maladie rencontrée est l’hémobartonellose, due à une bactérie qui détruit les globules rouges de votre chat.

Si vous avez le moindre doute, ne vous affolez pas et rendez visite à votre vétérinaire, qui vous indiquera le traitement adéquat. Vous pouvez également agir en prévention pour éviter ce genre de désagrément.

De nombreux antiparasitaires externes adaptés aux chats existent, tels que les pipettes et les pulvérisateurs (ou sprays). Tout le corps de votre animal est ainsi protégé, pendant une durée de 4 semaines. Il est vivement recommandé de les utiliser de mars à juin, puis de septembre à décembre. Si votre chat se promène à l’extérieur, vous pouvez les utiliser toute l’année. Pensez aussi à traiter l’environnement de votre animal, notamment votre jardin, en coupant les broussailles.

Découvrez notre gamme d’antiparasitaires externes pour chats et notre pince à tiques.

Pour en savoir plus, consultez nos fiches conseils :

Ce contenu a été publié dans Chats, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les tiques : symptômes et traitements

  1. Ping : Puces, tiques et aoûtats : adoptez les anti-parasitaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>